Avant Propos

Avant tout chose, mettons nous d'accord sur les termes utilis�s.

D'abord, MSN est un terme assez vague, qui d�signe p�le m�le plusieurs services Internet de Microsoft (portail, moteur de recherche, etc.). Parmi cela, on trouve le .NET Messenger Service, un outil de messagerie instantan�e. C'est � lui, la plupart du temps, que l'appellation MSN fait r�f�rence.

Ensuite, le terme MSN n'a rien � voir avec le client que vous utilisez. Par exemple MSN Messenger, ou Windows Messenger (install� par d�faut sous Windows XP), sont des clients, c'est � dire les logiciels utilis�s pour se connecter � MSN, et pouvoir discuter avec d'autres personnes, mais il en existe d'autres. Les fonctionnalit�s telles que « afficher des smileys » par exemple sont propres � chaque clients, et pas � MSN.

Une petite histoire

1. Prenons deux t�l�phones : les combin�s sont les clients et la fa�on de les voix circulent dans les lignes t�l�phonique est le protocole. Imaginons que celui qui controle les lignes t�l�phonique est une entreprise, disons... France T�l�phone. Cette entreprise (fictive hein, vous l'avez compris) fabrique et vend des combin�s estampill�s "France T�l�phone", mais d'autres grandes marques d'�lectronique, d'�lectrom�nager, et que sais-je encore, produisent et vendent �galement leurs propres t�l�phones.

2. Il y a quelques ann�es, France T�l�phone a publi� les sp�cifications du fonctionnement des lignes t�l�phoniques, afin que chaque marque qui le d�sire puisse proposer un combin� compatible avec tous les autres. Mais voila, ces sp�cifications datent un peu, et depuis sa cr�ation, l'entreprise s'est amus�e � ajouter des fonctionnalit�s, voire � changer des parties enti�res du protocole (par exemple la fa�on dont composer les num�ros), sans avertir personne ni mettre � jour la documentation. Pire, du jour au lendemain France T�l�phone peut d�cider de changer la fa�on dont votre voix circule dans les lignes t�l�phoniques de sorte que seuls les combin�s France T�l�phone toute derni�re g�n�ration fonctionneraient. Tous les autres seraient alors bloqu�s et vous vous retrouveriez oblig� d'en acheter un nouveau pour pouvoir continuer � appeller vos amis !

3. Ensuite, France T�l�phone s'est arrang� avec tous les promoteurs immobiliers pour imposer ses propres combin�s. Imaginez un peu : vous acheter un appartement tout neuf, et sur un mur porteur se trouve, bien fix�, un t�l�phone France T�l�phone. Il n'est ni tr�s beau, ni tr�s pratique, mais vous ne pouvez pas l'enlever ! En plus, d�s que vous entrez dans l'appartement, votre t�l�phone vous rappelle qu'il faut absolument que vous preniez un abonnement. Et m�me avec un abonnement, il vous rappellera de temps en temps qu'une version plus r�cente est sortie. Pire, si vous essayez de changer d'op�rateur (et oui parcequ'il n'y a pas que France T�l�phone dans la vie), votre t�l�phone solidement fix� au mur refusera tout simplement de fonctionner ! Il vous faudra en acheter un autre, compatible avec tout type d'op�rateur cette fois.

4. Enfin, exasp�r� par ce combin� tout moche fix� au mur, vous d�cidez d'acheter la nouvelle version de chez France T�l�phone. Et bien sachez que les t�l�phones fabriqu�s par France T�l�phone (enfin, LE seul t�l�phone, puisque la marque n'en fabrique qu'un et l'impose � tout le monde), ne peut fonctionner QUE pos� sur une table sp�cifique, elle m�me pos�e sur une moquette sp�cifique, elle m�me pos�e dans un appartement sp�cifique. Vous voulez changer de moquette parceque vous en avez trouv� une plus jolie est moins ch�re ailleurs ? Impossible. Alors vous vous dites que vous aller acheter une autre marque de combin� t�l�phonique. Oui, mais comme France T�l�phone s'amuse � changer r�guli�rement le fonctionnement de ses lignes (voir ci-dessus), vous ne pourrez pas utiliser toutes ses fonctionnalit�s !

5. Bon, s'en est trop, vous d�cidez de changer d'op�rateur. Malheureusement, dans notre monde imaginaire, les op�rateurs ne sont pas compatibles entre eux. Et comme la majorit� des vos amis utilisent France T�l�phone, parce que, eux, ils se contentent bien du t�l�phone tout moche fix� au mur (parcequ'ils n'y connaissent rien), et ben vous �tes coinc�s ! Le choix est simple : suivre la majorit� et supporter un syst�me m�diocre, ou rejoindre les 3 p�quins qui se battent en duel sur un syst�me efficace et agr�able � utiliser.

Conclusion

Cette histoire vous semble surr�aliste ? Le comportement de l'entreprise France T�l�phone vous semble intol�rable ? Et bien sachez que c'est exactement la m�me chose avec MSN. Remplacez France T�l�phone par Microsoft ! Explications par paragraphes :

  • � 1 : C'est la m�me chose pour MSN, il existe des clients alternatifs comme Trillian, Gaim ou encore AMSN, ...
  • � 2 : Le protocole utilis� par MSN, Mobile Status Notification Protocol (MSNP), appartient � Microsoft. En 1999, l'entreprise a publi� les sp�cifications de la version 2. Aujourd'hui, nous en sommes � la version 11, mais les sp�cifications n'ont pas �volu�es d'un pouce. Evidemment, entre les deux, Microsoft s'est amus� � faire �voluer son protocole, voire � en changer des parties compl�tes (ce qui rendait incompatibles tous les clients, � part MSN Messenger), sans avertir personne ! Evidemment les mauvaises langues vont me dire « Mais tu n'as qu'� utiliser la derni�re version de MSN Messenger ! ». Sauf que ce n'est pas toujours possible. Dernier exemple en date : mon pocket PC. Il n'y a toujours pas de mise � jour pour le Windows Messenger de Windows CE (la version mobile de Windows) et du coup je ne peux pas utiliser MSN depuis un produit pourtant estampill� Microsoft !
  • � 3 : Depuis la sortie de Windows XP, Windows Messenger est inclu par d�faut, et ne peut �tre desinstall� (� moins de bidouiller un peu, mais ce n'est pas le sujet de cet article)
  • � 4 : Le client MSN de Microsoft n'est pas portable. C'est � dire qu'il ne peut fonctionner que sur un PC �quip� de Microsoft Windows.
  • � 5 : Il existe un syst�me de messagerie instantann�e libre (qui d'ailleurs peut utiliser une plateforme vers MSN pour ceux qui ont envie de bricoler) : Jabber.

Si apr�s �a il y en a qui se demandent encore pourquoi je deteste MSN...