Il est cependant à noter qu'au dernier grand prix d'Europe, la Scuderia a laissé Barrichello gagner devant son coéquipier, lui permettant ainsi de remporter sa première victoire. Encore heureux, puisque l'avance de Schumacher n'a cessé de se solidifier et que son nombre de victoire est devenu un nouveau record en battant celui de Prost qui était de 51. Au dernier grand prix de France, c'est à dire six courses avant la fin du championnat, le fameux Schumi est devenu pour la cinquième fois champion du monde, égalant ainsi Juan Manuel Fangio.

Au vu de ces résultats, on voit bien que Schumacher est un excellent pilote. Il exerce une hégémonie totale sur la F1, ce qui repose une nouvelle fois cette question : avait-il vraiment besoin de cette victoire supplémentaire ?