Histoire

Halloween est la déformation de l'expression "All-Souls-Eve", qui signifie "Veille de toutes les âmes". Cette fête coïncidait avec le changement des saisons et la récolte du blé. Pour les paysans irlandais et anglais qui vivaient de leur terre, elle correspondait à la fin de l'année. Conformément aux traditions celtiques, ils croyaient que l'esprit des morts revenait ce jour-là et allait de porte en porte pour s'amuser une dernière fois avant de rejoindre le royaume des morts. Pour éloigner les esprits de chez eux et s'assurer leurs bonnes grâces, les gens déposaient des boissons et de la nourriture sur le pas de leur porte.

L'histoire de Jack-O'Lantern

Selon le folklore irlandais, c'est à un certain Jack, fermier irlandais très paresseux, que l'on doit la tradition de transformer les citrouilles en lanternes.... Un jour où il avait trop bu, il apperçut un jeune homme qui lui demanda l'aumône. Lorsque Jack s'approcha de lui, le diable se transforma en pièce de monnaie. Jack ramassa la pièce et, comme il était ivre, il ne se rendit pas compte qu'il avait conclu un pacte avec Satan. Quelques temps plus tard, le diable vient chercher Jack pour l'emmener en enfer. Mais Jack réussit à faire grimper Satan dans un arbre d'où il ne pouvait redescendre. Jack lui proposa sont aide contre la promesse qu'il n'irais jamais en enfer. Lorsqu'il mourut, il monta au paradis. Mais comme il avait commis trop de péchés, il n'eut pas le droit d'y entrer. En enfer, le diable, respectant son accord, ne voulut pas de lui. Pour s'éclairer dans le noir, Jack creusa un gros navet et mit un peu de braise de l'enfer à l'interieur. Depuis, il erre avec sa lanterne et cherche un endroit où se reposer. Ce celèbre revenant s'appelle Jack-O'Lantern.

Auparavant, les lampes étaient donc faites dans des navets ou des betteraves. Lorsque les Irlandais immigrèrent aux Etats-Unis, ils découvrirent les citrouilles cultivées par les Indiens : de navet, la lanterne ce fit citrouille.

Voila maintenant tu pourras briller en société et étaler ta culture lorsqu'on parlera d'Halloween !