Cet article s'adresse aux heureux utilisateurs de Linux. Il existe peut-être des solutions équivalentes sous Microsoft Windows, mais je ne les connais pas.

Export display

L'export display consiste à lancer une application graphique sur une machine de telle façon qu'elle s'affiche sur une autre... Dans notre cas, il s'agit de lancer un application sur une des machines Linux de l'école de façon à ce qu'elle s'affiche sur l'ordinateur local.

C'est possible, en enchainant deux ssh -X. Par exemple, pour se connecter directement sur buffy :

ssh -X  -t ssh -X buffy

Essayez de lancer une application graphique (scite par exemple), allez vous chercher un café (parceque la connexion de l'EFREI est à peut pret aussi rapide qu'un modem 56K asthmatique) et admirez le résultat ! Ensuite, fermez parceque c'est complètement inutilisable tellement ça rame.

Monter son home en local

L'export display étant totalement inutilisable à cause de la bande passante minable, l'autre solution est de monter son home de telle manière que les applications locales puissent y acceder. Pour ça, il faut utiliser un système de fichier qui permet de monter des repertoires via SSH.

Avec SHFS

SHFS, pour (Secure) SHell FileSystem, se présente comme un module noyau (shfs) et un utilitaire (shfsmount et shfsumount). L'installation est tout ce qu'il y a de plus simple : il suffit de compiler le module, le charger, et monter son home !

Installation du module

Les utilisateurs de Debian peuvent installer le paquet shfs-source. La compilation du module façon debian (à condition d'avoir déjà les sources d'un noyau compilé à la sauce Debian) se résume ça :

$ cd /usr/src/
$ tar xjvf shfs.tar.bz2
$ cd linux
$ fakeroot make-kpkg modules_image
$ cd ..
# dpkg -i shfs-module-[...].deb

Les autres devraient chercher dans les packages de leur distribution, ou aller télécharger les sources du module noyau sur le site officiel. Je vous conseille de lire le guide d'installation très bien fait du site officiel (même moi j'ai réussi en moins de 5 minutes, c'est pour dire...).

Installation des outils

Il suffit d'installer le paquet shfs-utils pour Debian, ou de chercher pour les autres distributions. Il faut mettre le bit suid root à shfsmount et shfsumount pour qu'ils fonctionnent pour un utilisateur classique (non root). Normalement, dpkg pose la question (il suffit de répondre Yes). Sinon, utilisez chmod +s.

Utilisation

Une fois le module noyau compilé et installé, il reste à le charger, avec un modprobe shfs par exemple.

Et voila, maintenant vous pouvez monter votre compte Unix en local (par exemple sur ~/efrei) via une commande du type :

shfsmount -s  ~/efrei

Avec login à remplacer par votre login EFREI.

Note : Le site officiel de SHFS : http://shfs.sourceforge.net/

Avec FUSE (kernel >= 2.6.14)

Il parait que FUSE (Filesystem USErland), inclu dans les noyau Linux à partir de la version 2.6.14, doit plus ou moins remplacer SHFS. Je n'ai personnellement pas testé, mais s'il y a des gens interessés, l'adresse est : http://fuse.sourceforge.net/sshfs.html