Avant Propos

Avant tout chose, mettons nous d'accord sur les termes utilisés.

D'abord, MSN est un terme assez vague, qui désigne pèle mèle plusieurs services Internet de Microsoft (portail, moteur de recherche, etc.). Parmi cela, on trouve le .NET Messenger Service, un outil de messagerie instantanée. C'est à lui, la plupart du temps, que l'appellation MSN fait référence.

Ensuite, le terme MSN n'a rien à voir avec le client que vous utilisez. Par exemple MSN Messenger, ou Windows Messenger (installé par défaut sous Windows XP), sont des clients, c'est à dire les logiciels utilisés pour se connecter à MSN, et pouvoir discuter avec d'autres personnes, mais il en existe d'autres. Les fonctionnalités telles que « afficher des smileys » par exemple sont propres à chaque clients, et pas à MSN.

Une petite histoire

1. Prenons deux téléphones : les combinés sont les clients et la façon de les voix circulent dans les lignes téléphonique est le protocole. Imaginons que celui qui controle les lignes téléphonique est une entreprise, disons... France Téléphone. Cette entreprise (fictive hein, vous l'avez compris) fabrique et vend des combinés estampillés "France Téléphone", mais d'autres grandes marques d'électronique, d'électroménager, et que sais-je encore, produisent et vendent également leurs propres téléphones.

2. Il y a quelques années, France Téléphone a publié les spécifications du fonctionnement des lignes téléphoniques, afin que chaque marque qui le désire puisse proposer un combiné compatible avec tous les autres. Mais voila, ces spécifications datent un peu, et depuis sa création, l'entreprise s'est amusée à ajouter des fonctionnalités, voire à changer des parties entières du protocole (par exemple la façon dont composer les numéros), sans avertir personne ni mettre à jour la documentation. Pire, du jour au lendemain France Téléphone peut décider de changer la façon dont votre voix circule dans les lignes téléphoniques de sorte que seuls les combinés France Téléphone toute dernière génération fonctionneraient. Tous les autres seraient alors bloqués et vous vous retrouveriez obligé d'en acheter un nouveau pour pouvoir continuer à appeller vos amis !

3. Ensuite, France Téléphone s'est arrangé avec tous les promoteurs immobiliers pour imposer ses propres combinés. Imaginez un peu : vous acheter un appartement tout neuf, et sur un mur porteur se trouve, bien fixé, un téléphone France Téléphone. Il n'est ni très beau, ni très pratique, mais vous ne pouvez pas l'enlever ! En plus, dès que vous entrez dans l'appartement, votre téléphone vous rappelle qu'il faut absolument que vous preniez un abonnement. Et même avec un abonnement, il vous rappellera de temps en temps qu'une version plus récente est sortie. Pire, si vous essayez de changer d'opérateur (et oui parcequ'il n'y a pas que France Téléphone dans la vie), votre téléphone solidement fixé au mur refusera tout simplement de fonctionner ! Il vous faudra en acheter un autre, compatible avec tout type d'opérateur cette fois.

4. Enfin, exaspéré par ce combiné tout moche fixé au mur, vous décidez d'acheter la nouvelle version de chez France Téléphone. Et bien sachez que les téléphones fabriqués par France Téléphone (enfin, LE seul téléphone, puisque la marque n'en fabrique qu'un et l'impose à tout le monde), ne peut fonctionner QUE posé sur une table spécifique, elle même posée sur une moquette spécifique, elle même posée dans un appartement spécifique. Vous voulez changer de moquette parceque vous en avez trouvé une plus jolie est moins chère ailleurs ? Impossible. Alors vous vous dites que vous aller acheter une autre marque de combiné téléphonique. Oui, mais comme France Téléphone s'amuse à changer régulièrement le fonctionnement de ses lignes (voir ci-dessus), vous ne pourrez pas utiliser toutes ses fonctionnalités !

5. Bon, s'en est trop, vous décidez de changer d'opérateur. Malheureusement, dans notre monde imaginaire, les opérateurs ne sont pas compatibles entre eux. Et comme la majorité des vos amis utilisent France Téléphone, parce que, eux, ils se contentent bien du téléphone tout moche fixé au mur (parcequ'ils n'y connaissent rien), et ben vous êtes coincés ! Le choix est simple : suivre la majorité et supporter un système médiocre, ou rejoindre les 3 péquins qui se battent en duel sur un système efficace et agréable à utiliser.

Conclusion

Cette histoire vous semble surréaliste ? Le comportement de l'entreprise France Téléphone vous semble intolérable ? Et bien sachez que c'est exactement la même chose avec MSN. Remplacez France Téléphone par Microsoft ! Explications par paragraphes :

  • § 1 : C'est la même chose pour MSN, il existe des clients alternatifs comme Trillian, Gaim ou encore AMSN, ...
  • § 2 : Le protocole utilisé par MSN, Mobile Status Notification Protocol (MSNP), appartient à Microsoft. En 1999, l'entreprise a publié les spécifications de la version 2. Aujourd'hui, nous en sommes à la version 11, mais les spécifications n'ont pas évoluées d'un pouce. Evidemment, entre les deux, Microsoft s'est amusé à faire évoluer son protocole, voire à en changer des parties complètes (ce qui rendait incompatibles tous les clients, à part MSN Messenger), sans avertir personne ! Evidemment les mauvaises langues vont me dire « Mais tu n'as qu'à utiliser la dernière version de MSN Messenger ! ». Sauf que ce n'est pas toujours possible. Dernier exemple en date : mon pocket PC. Il n'y a toujours pas de mise à jour pour le Windows Messenger de Windows CE (la version mobile de Windows) et du coup je ne peux pas utiliser MSN depuis un produit pourtant estampillé Microsoft !
  • § 3 : Depuis la sortie de Windows XP, Windows Messenger est inclu par défaut, et ne peut être desinstallé (à moins de bidouiller un peu, mais ce n'est pas le sujet de cet article)
  • § 4 : Le client MSN de Microsoft n'est pas portable. C'est à dire qu'il ne peut fonctionner que sur un PC équipé de Microsoft Windows.
  • § 5 : Il existe un système de messagerie instantannée libre (qui d'ailleurs peut utiliser une plateforme vers MSN pour ceux qui ont envie de bricoler) : Jabber.

Si après ça il y en a qui se demandent encore pourquoi je deteste MSN...