Idée reçue n°1 : Le hard rock c'est une musique de dégénéré !

Et oui, la plupart des gens ne font pas la différence entre hard rock, métal, heavy metal, punk rock ou encore néo-métal. A force de regrouper tous les groupes possédant au moins une guitare électrique sous la bannière « hard rock », plus personne (et surtout pas les maisons de disques) ne fait la différence entre un riff d'AC/DC, une chansonnette de Kyo ou un solo de John Petrucci (de Dream Theater). Avant d'aller plus loin, mettons donc tous ces termes au clair. Désolé pour les puristes, je vais simplifier les genres à l'extrême :)

Tout d'abord les genres « autour » du métal :

  • Le hard rock dérive du rock et peut être considéré comme le précurseur du métal. Les groupes emblématiques sont AC/DC, Deep Purple, Gun'n'Roses ou encore Kiss et ils datent presque tous des années 70/80 ! Et oui, ça ne date pas d'hier, et aujourd'hui il n'existe pratiquement plus de groupe de hard rock. Alors oubliez cette dénomination pour ceux qui passent à la télé !
  • Le punk rock est beaucoup plus récent mais n'a rien (ou pas grand chose) à voir avec le métal actuel. C'est une version énervé du rock qui berça la jeunesse de nos aïeux. Parmi les représentants plus ou moins récents de cette tendance, citons pêle-mêle des groupes comme : The Offspring, Green Day, Sum 41, Blink 182, Avril Lavigne, ...
  • Le grunge est le genre de Nirvana, Soulgarden et Pearl Jam. Quelques groupes font également une musique un peu « grungi » comme Nickelback.

Ensuite, le métal à proprement parler :

  • Le néo-métal (ou fusion) est très récent (années 90). C'est un mélange de plusieurs influences rap, punk, jazz et autres avec du métal plus « traditionnel ». Ce genre a été (et est toujours un peu), tout comme le punk rock, très « commercial », c'est-à-dire qu'il passe facilement à la radio/télé et fait vendre beaucoup d'albums (n'y voyez rien de péjoratif). Des groupes emblématiques sont : Korn (le précurseur), Limp Bizkit, Papa Roach, System of a Down, Rammstein ou encore Linkin Park.
  • Le heavy métal est le premier genre de la famille métal. Il se caractérise par l'élévation du guitariste au rang de demi-dieu (avec des solos techniquement impressionnants) un chanteur à la voix généralement haut-perchée (en tous cas capable de monter haut dans les aigus) et un musique plus facile à écouter que le néo-métal (« c'est moins bourrin » dirons certains). Alors que les fans de néo-métal arborent plutôt des habits « street wear », les fans de heavy ont plutôt le look biker (caricature quand tu nous tiens) ! Des groupes emblématiques : Iron Maiden et Judas Priest.
  • Dérivent du heavy métal des genres aussi divers et variés que le power métal, le death métal, le black métal, le gothic métal, le doom métal et j'en passe. Le but n'est pas de faire une énumération exhaustive mais bien de montrer la diversité de l'univers métal !

En complément, je vous invite à lire une histoire du métal claire et assez complète pour en savoir plus sur l'évolution de ce genre de musique, et la page Heavy Metal sur Wikipedia. Enfin, vous pouvez consulter cette excellente frise chronologique sur l'histoire du métal (et quelques autres genres de musiques).

Idée reçue n°2 : Le métal c'est rien d'autre qu'une mode pour ados boutonneux.

Limp Bizkit

La plupart des gens qui pensent ça font généralement référence aux quelques groupes qui passent à la télé et dont les jeunes sont fans au point d'en reprendre les codes vestimentaires et comportementaux ; citons pêle-mêle : Kyo, Avril Lavigne, Green Day, Sum 41, voire (en leur temps) Blink 182, The Offspring, etc. La plupart de ces groupes sont en fait des groupes de punk rock et non de métal (voir idée reçue n°1). Il y a également les groupes de néo-métal qui ont un certains succès chez les jeunes.

Mais sachez que ces groupes ne répresentent que la partie émergée de l'iceberg, ou plus exactement la partie que les médias veulent bien montrer. Le métal est beaucoup plus vaste et diversifié que ça ! (voir idée reçue n°1)

Quant à l'aspect « mode pour ados », lorsqu'on sait que les premiers groupes de métal sont apparus il y a plus de 30 ans et que certains sont toujours actifs (Judas Priest a sorti un album l'année dernière : Angel of Retribution, de même pour Iron Maiden avec Dance of Death en 2003 et un album live en 2005) ça relativise un peu les choses. Un autre exemple flagrant est la population qui va dans un concert de heavy metal : on y trouve des jeunes, des moins jeunes, des vieux, voire des familles entières ! On pourra aussi citer les « classiques » du hard rock/heavy métal des années 70/80 qui sont encore largement repris aujourd'hui tels que Deep Purple et son Smoke on the Water ou encore AC/DC avec Highway to hell ! Bref, on est très loin de l'effet de mode qui ne dure qu'un temps.

Idée reçue n°3 : De toutes façons le métal, c'est pas de la musique : ça crie, ça hurle, c'est pas harmonieux du tout, et puis c'est toujours pareil !

Within Temptation

Et voila, parceque quelques groupes « bourrins » font parler d'eux, les gens généralisent... Mais c'est faux et archi-faux ! Il existe énormement de bons groupes qui font une musique très agréable (même ma tante aime, c'est pour dire), et notamment les groupes avec une chanteuse : Nightwish, Within Temptation, Edenbrigde, Lacuna Coil, The Gathering, etc.

On peut aussi citer Rhapsody, dont le dernier album est enregistré avec un orchestre symphonique, ou encore Sonata Articta, Dream Evil, Stratovarius, et tous les autres groupes de heavy/power/doom métal dont les instruments ne se limitent pas à une guitare et une basse mais incluent entre autre : claviers, flutes, violons, etc... Je ne peux pas finir cette énumeration sans citer un groupe atypique, Apocalyptica, constitué de... 4 violoncelles (3 + une batterie dans le dernier album) ! Et oui, tout ça c'est la grande famille du métal.

Apocalyptica

Voici quelques morceaux à tester pour ceux qui croient encore que le métal ce n'est pas harmonieux (si vous les télécharez et que vous les aimez, n'oubliez pas d'acheter les albums ;)

  • De Dream Evil : Forevermore, Losing You ou encore The Chosen Ones
  • De Sonata Articta : Tallulah ou Weballery
  • De Nightwish : The Kinslayer, Ghost Love Score (10 minutes), Phantom of the Opera, Over The Hills And Far Away, ...
  • De Rhapsody : The Pride of the Tyrant, Guardians of Destiny et The Magic Of The Wizard's Dream (en duo avec Christoper Lee)
  • De Blind Guardian : The Bard's Song (dédicace spéciale pour T2Fr ;)
  • De Apocalyptica : Quutamo

Alors en clair, oui, il y a des groupes bourrins qui aiment mettre les amplis à fond, défoncer la batterie, et bloquer la pédale de saturation au maximum. Oui, il y a aussi des groupes qui hurlent à s'en péter les cordes vocales. Mais il ne faut pas généraliser ! Dans le métal, il y en a pour tous les goûts.

Idée reçue n°4 : Le métal c'est une musique de satanistes ! Un copain du frère de mon cousin m'a dit qu'en concert ils brulent des crucifix et égorgent des chèvres !

Marylin Manson et ses frasques...

Alors oui, il y en a certains, un petit nombre, qui font des choses bizarres, voire obscène sur scène (ça rime)... Mais que dire à part que ça fait partie intégrante du folklore ? C'est pas pire que 50 cents (le chanteur, pas la pièce de monnaie) qui pose dans les couloirs du métro parisien avec une main dans le caleçon, ou Madonna qui roule une pèle à Britney Spears sur scène... Dans tous les styles musicaux, et plus généralement dans toute forme d'art, il y en a qui cherchent à choquer pour se faire remarquer.

Mais ce n'est pas parcequ'on « aime le métal » qu'on est obligé d'écouter ce genre de groupes, rassurez-vous !

Idée reçue n°5 : Les gens qui écoutent du métal sont pas normaux !

Je pense qu'au contraire, quelqu'un qui écoute un genre de musique qui fait la part belle aux vrais instruments (y compris les orchestres symphoniques), qui considère les musiciens comme partie intégrante du groupe (plusieurs groupes de métal ont changés de chanteur et survecu, dont Iron Maiden et Judas Priest, les deux figures de proue du heavy metal ; essayez de faire pareil avec Christina Aguilera qu'on rigole), qui n'expose pas des nanas à moitié à poil sur les couvertures de leurs albums (ben tiens, quand on parle de Christina Aguilera...) et qui ne prone pas (trop) la violence ni la révolte contre la société (comparez les paroles de Dream Evil avec celles d'Eminem pour voir...) est bien plus normal que quelqu'un qui écoute une boite à rythme cassé qui répète en boucle les 3 mêmes notes avec 3 pétasses légèrement vétues qui se trémoussent au lieu de chanter (toute similitude avec un groupe de R'N'B serait purement fortuite évidemment).

Bien sûr, le métal a aussi ses travers, ses groupes subversifs et ses rebelles en tous genre. Mais là, c'est partout pareil, le métal n'a pas plus de groupes violents que les autres genres de musiques (sauf peut-être la chanson française, encore que Nolwen incite à la violence avec sa chanson « Cassé »... )

Idée reçue n°6 : De toutes façons si c'était vraiment bien ça serait plus connus que ça.

Les producteurs ne sont pas philantropes, une nana à forte poitrine qui se balade en sous-tif et qui pose à moitié nue pour tout et n'importe quoi fait beaucoup plus vendre que les 5 de Dream Evil ou les bikers de Judas Priest !

Mais le problème n'est pas tant les producteurs que les médias, qui raisonnent pareils et se désinteressent complétement du métal. Et puis, je suis sûr que les directeurs des programmes sont tellements gavés de toutes ces idées reçues sur le métal qu'ils ne veulent de toutes façons pas s'y interresser.

Au final, on peut regretter ce manque de battage médiatique autour du métal, car finalement les fans se retrouvent marginalisés, en France en tous cas, puisqu'en Allemagne, en Finlande, et dans bien d'autres pays il y a groupes de métal dans le « top 50 » !

Idée reçue n°7 : Halte à la déferlante de la culture américaine ! Ils essayent déjà de nous refiler leur malbouffe, je vais pas en plus écouter leur musique !

Et bien à part le néo-métal, et quelques autres genres qui viennent essentiellement de là-bas, ne vous inquiétez pas, les groupes américains sont une très faible proportion du métal. D'ailleurs je connais peu de genre de musique qui soit aussi varié et aussi universel ! Parmis les pays d'où viennent les meilleurs groupes on peut citer la Finlande (Children of Bodom, Finntroll, Stratovarius, Nightwish...), la Suède (In Flames), la Norvège (Dimmu Borgir), l'Autriche (Edenbridge), l'Allemagne (Blind Guardian, Leaves Eyes, Helloween ou encore l'incournable Rammstein), l'Italie (Rhapsody), et même la France (néo-métal : Enhancer, Eths, Lofofora, Masnada... Heavy Metal : Malédiction) ! N'oublions pas non plus l'Angleterre, qui a vu naitre Iron Maiden, le heavy metal, et le NWOBHM entre autre.

Idée reçue n°8 : Le métal, c'est toujours pareil.

Non, le métal, c'est très vaste. A un bout, il y a le néo-métal, avec des influences franchement rap (Ma Musique de Enhancer, Rollin' de Limp Bizkit), funk (Red Hot Chili Peppers, Rage Again The Machine), et de l'autre il y a le power/speed/heavy métal. Entre les deux, ça va de la « branlette du manche » des Guitar Heroes comme Yngwie Malmsteen aux sons torturés de Dimmu Borgir, en passant par les hurleurs de Disturbed et les balades de Rhapsody. Ceux qui disent que c'est toujours pareil ont du se contenter d'un seul groupe ou d'un seul style et n'ont tout simplement jamais vraiment exploré le vaste univers du métal...

Rhapsody

Idée reçue n°9 : Les recueils d'idées reçues doivent contenir au moins 10 idées, parceque c'est un chiffre rond.

Halte aux idées reçues !

Annexes

Quelques liens biens utiles si vous cherchez des informations sur un groupe particulier : Enclycopaedia Metallum (site souvent down ou très lent) et MetalStorm.

Enfin, pendant l'écriture de cet article, j'écoutais les albums Songs for the Sinners de Charon et Soundtrack to your Escape de In Flames.