Qu'est-ce qu'un « troll » ?

Un troll désigne un « débat » portant sur un sujet extrêment polémique. Ce terme est apparu avec les forums Usenet (les fameux newsgroups) pour désigner les sujets de discussions qui dérivent en controverse stérile, puis s'est répandu sur Internet avec l'usage des forums et d'IRC.

Un troll est, la plupart du temps, inutile et sans fin et ne fait que pourrir (certains diront « animer ») la discussion de laquelle il est issu. En effet, les deux parties sont campées sur leur position pour des raisons souvent idéologiques, et aucune ne comprend l'autre. Le résultat est donc un débat stérile et un festival de mauvaise foi en tout genre. Si le sujet dérive en insultes ou attaques personnelles, on parle alors de flame war.

Comment détecter un troll ? En général, quand on le repère, il est déjà trop tard ! À la base il y a un sujet... n'importe lequel (et pas forcement informatique). Ensuite, le sujet va dériver, souvent par l'impulsion d'une ou deux personnes, vers un troll... Par exemple :

  1. Robert demande de l'aide sur un forum parce que le dernier jeu à la mode plante sur son ordinateur
  2. Marcel, soupsonnant un problème de drivers, va lui demander quelle est sa configuration matérielle (carte graphique, cpu, etc.)
  3. Robert répond qu'il a une carte graphique de la marque ATI.
  4. George-le-trolleur, qui passait par là, poste : Ah ben voila cherche pas, ATI c'est de la merde, prend plutôt NVIDIA !

Résultat : les défenseurs d'ATI réagissent, provoquant à leur tour la réaction des défenseurs de NVIDIA, et ainsi de suite. Les deux camps s'affrontent dans un débat acharné, alternant les Ma carte est mieux avec les Ta carte est nulle. Au final, le pauvre Robert qui demandait de l'aide n'aura pas la réponse à son problème...

« Lancer un troll » est tout un art. En effet, lorsqu'on est face à des habitués des forums, ça ne sert en général à rien de mettre les pieds dans le plats avec des messages du genre Linux c'est mieux que Windows. L'expression Trop gros, passera pas. est alors employée, et indique que le message « trollifère » n'est pas assez subtil et que les participants ne se laisseront pas entrainer.

Mais si on ne réussi pas à le détecter, et qu'on se laisse entrainer dans le troll, il n'y a plus grand chose à faire. L'expression Don't feed the troll (Ne nourrissez pas le troll) est ainsi célèbre pour son inefficacité.

Le smiley utilisé sur le forum ASW

Trolls célèbres

Dans le domaine informatique, les trolls sont surtout l'apanage du logiciel libre. Parmi les plus classiques, on peut citer :

  • Les OS : Windows VS Linux VS FreeBSD ...
  • Les gestionaire de bureaux : KDE VS Gnome VS XFCE ...
  • Les clients mails : Thunderbird VS Mutt VS Kmail VS ...
  • Les éditeurs de texte : vim VS emacs VS SciTE VS ...

Mais les trolls ne sont pas uniquement informatique (non non), ils se cachent partout ! Quelques exemples à essayer pour animer vos diners en ville :

  • Les caleçons c'est mieux que les slips. (Variante : Les slips c'est pour les gamins.)
  • Cuire la viande au beurre c'est une hérésie, rien ne vaut l'huile d'olive.
  • Le diesel ça pollue, et c'est moins performant que l'essence.
  • Le football, c'est un sport de tapettes qui courent après un ballon.
  • Le r&b, c'est pas de la musique.
  • Paris c'est mieux que la campagneprovince.

Êtes-vous un trolleur ?

Dans certains cas, le terme « troll » peut désigner la personne qui lance le débat. Je préfére personnellement le terme de « trolleur », qui éviter les confusions. Un trolleur troll (du verbe « troller »).

Pour savoir si vous êtes un trolleur, je vous conseille la lecture de ce test.

Pour ceux que ça interresse, voici mon score :

  • Je procède par généralisation et par comparaison : 100 points
  • J'affirme sans savoir et j'ai forcément raison (mais pas tout le temps, donc je divise par 2 ;) : 100 points
  • Je fais entrer tout le monde dans des cases (mon pire défaut surement) : 100 points
  • J'interprète tout (ou presque) : 100 points

Soit 400 points trolls.

Point(s) Godwin

La loi Godwin, qui date de 1990, est la suivante : As a Usenet discussion grows longer, the probability of a comparison involving Nazis or Hitler approaches 1 (« Plus une discussion dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison avec les nazis ou avec Hitler tend vers 1 »). Cela signifie que, lorsqu'un troll est lancé, les esprits s'échauffent et les camps commencent à s'insulter (ce qui fait dériver le troll en flame war), pour aboutir en général à une comparaison avec les Nazis (avec une probabilité qui augmente en fonction de la durée de la discussion).

Le point Godwin d'une discussion est atteint lorsqu'un participant vérifie la loi Godwin, en intégrant Hilter, le nazisme, « ou toute autre idéologie haineuse » dans une discussion dont ce n'est pas le sujet. A ce moment là, la discussion est automatiquement close et la victoire est donnée à l'autre camp.

Certains considèrent qu'il ne s'agit pas du point Godwin, mais de points Godwin, attribués à ceux qui vérifie la loi. Et ça par exemple, c'est un bon sujet de troll !

Voir à ce sujet la page Wikipédia et la Godwin's Law FAQ

En savoir plus

Pour en savoir plus sur les trolls, les flame wars et autres termes d'Internet, je vous conseille la lecture de l'excellente page Wikipédia sur les trolls.