Et voila Gamma Ray qui débarque ! Ovation pour le bassiste au torse nu épilé, ça c'est du look :-) Le groupe joue pas mal de classiques comme Heaven Can Wait, Send Me A Sign, Fight ou encore Heavy Metal Universe, sur lequel le public est encore mis à contribution pour hurler tour à tour : "Heavy", "Metal" et "Universe" ! Bon, par contre messieurs de Gamma Ray, ça ne sert à rien de dire "it's the last song for tonight !" à chaque morceaux pendant 5 morceaux, parcequ'au bout d'un moment on n'y crois plus :-)

Finalement, après une pause conséquente nécessaire pour planter les décors, les lumières s'éteignent tandis que For Those About to Rock (We Salute You) de AC/DC se fait entendre. Sympa comme introduction :-) Puis c'est l'intro du dernier album, Gambling with the Devil qui résonne avant de laisser place aux membres du groupe pour leur show. La setlist est très axée sur les Keepers of The Seven Keys avec notamment Halloween (qui ouvre le concert), Dr. Stein, Eagle Fly Free, A Tale That Wasn't Right et j'en passe. Assez peu de morceaux du dernier album (je me souviens seulement de The Bells of the Seven Hells ainsi que du single As Long As I Fall).

Le tout est entre-coupé d'un solo de batterie (un poil long quand même) ainsi que d'une reprise très fun de Smoke on the Water par Andi Deris, Sascha Gerstner et Markus Grosskopf déguisés en nains avec une voix déformée à l'helium. Finalement, Michael Weikath viendra mettre fin à ce sketch en massacrant ce petit monde avec un pistolet en plastique.

Et pour finir ce concert en beauté, Gamma Ray et Helloween remontent sur scène tous ensemble pour un rappel avec Future World et I Want Out !